Le Consortium pour la Recherche Economique et Sociale (CRES) a entrepris depuis 2008, en collaboration avec ses partenaires au développement, un programme de recherche-action sur la lutte antitabac. Ce programme vise à éclairer les décideurs sur l’ensemble des politiques pouvant être mises en œuvre pour faire reculer fortement la consommation des produits du tabac dans l’ensemble des 15 pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Après une première phase qui avait principalement porté sur la fiscalité des produits du tabac dont le principal résultat est la contribution à l’adoption d’une nouvelle directive de la CEDEAO sur les produits du tabac ( en décembre 2017), le CRES a lancé la seconde phase du projet, orientée principalement vers la recherche.

Le but de cette seconde phase est de fournir un ensemble d’évidences empiriques sur les produits du tabac à travers une identification des meilleures options de fiscalité à leur appliquer dans les 15 pays de la CEDEAO, la compréhension de leur dynamique de consommation et l’évaluation des coûts qu’ils font subir à la société par les maladies liées. Deux ans et demi de travaux de recherche ont permis de réaliser d’importants résultats que le CRES souhaite partager avec l’ensemble des parties prenantes dans la lutte anti-tabac. C’est dans ce sens qu’il organise une conférence régionale de dissémination de ses résultats de recherche.

Plus d'une décennie de Travaux dédiés à l'amélioration des politiques de lutte contre le Tabagisme en Afrique de l'Ouest

Objectif global

L’objectif global de la conférence est de partager les résultats de recherche dans les trois axes définis et de discuter des actions à prendre pour un changement de politiques nationales relatives à la taxation du tabac

Objectifs spécifiques

    Présenter et discuter des résultats sur l’évaluation des coûts des maladies liées au tabac au Sénégal;
    Présenter et discuter des résultats sur l’efficacité de la fiscalité sur les produits du tabac dans les pays de la CEDEAO ;
    Présenter et discuter des résultats sur la demande des produits du tabac ainsi que l’industrie du tabac en Afrique de l’Ouest.
    Discuter des actions concrètes à mener pour faire évoluer les politiques nationales liées à la taxation du tabac dans les pays de l’UEMOA et de la CEDEAO.

12

Délégations attendues

125

Participants attendus

4

Sessions

15

Interventions

Top